Pourquoi j’ai choisi l’allaitement

Parce que je vois des débats sans queue ni tête, partout, dès qu’il est question d’allaitement, dès qu’il est question de lait en poudre. Parce que c’est une guerre sans fin entre les mamans « parfaites » et celles qui revendiquent ne pas l’être. Ca culpabilise d’un côté et de l’autre. Ca joui du malheur, de la santé ou des inepties du net. IMG_9573

Si un jour, je me suis dis que j’allaiterais mon enfant, ce n’est pas par effet de mode, ce n’est pas parce que j’avais envie de me sentir parfaite (parce que je ne le suis pas), c’est parce que pour moi, l’allaitement, ça coulait de source. Oui. Pour moi, l’allaitement, c’est juste NATUREL.
On nous a fourni une paire de seins, ce n’est pas là pour les mains douces ou rêches de l’homme, ce n’est pas pour le plaisir sexuel qu’il induit, comme tout mammifère, il sert à NOURRIR nos enfants. Je n’ai pas fait de choix, il s’est imposé à moi, je n’ai jamais conçu faire autrement, parce que c’est naturellement que j’ai vu mon premier bébé ramper dès sa naissance vers ma poitrine pour recueillir le nectar qui en découlerait. Parce que j’ai vu mon deuxième bébé l’attraper comme si sa vie en dépendait quelques minutes après sa sortie.
IMG_2935
Il n’est pas question de savoir si on est pour ou contre, il n’y a pas à être pour ou contre, il y a juste à savoir qu’il s’agit d’un acte naturel, dicté par notre instinct. Si on vient en être répugné, un jour, parce que la société nous dicte que c’est mal, que notre poitrine ne nous appartient pas, c’est notre choix, de trop réfléchir et préférer partir dans le moule, ou d’avoir peur.
Peur, c’est le mot, j’ai eu peur, parce que je milite fermement contre la désinformation. Je ne suis pas pro-allaitement ou contre biberon, mes enfants en ont eu tous les deux. Je suis CONTRE la désinformation, et voir surgir des études odieuses affirmant sans gêne que le lait maternel est nocif pour notre bébé, pour quelle raison? Pour exploser les ventes en baisse de boites de conserve? J’ai eu peur que mon bébé ne soit pas bien, au sein, et j’ai arrêté une première fois. Parce qu’on m’a mal informé, parce que l’être humain, aujourd’hui, veut tout contrôler, la médecine la première, et cet acte NATUREL, on ne le contrôle pas, on le vit. Nos enfants au sein, le lait, on ne l’étudie pas, parce qu’il change, selon la mère, selon l’enfant et ça ne nous plait simplement pas.
IMG_0172 12107926_834800979972956_5165527373406669313_n
J’ai fais le choix d’allaiter, parce qu’il est un acte naturel, un seul acte dans lequel on laisse la nature reprendre ses droits et arrêter de penser, à bien, à mal, à combien, à pourquoi, on laisse faire, on se fait confiance et c’est un acte qui m’a appris à relativiser, que la nature, c’était ce qu’il y avait de mieux, pour nous, pour eux. L’allaitement, nous permet de nous réconcilier avec notre corps et d’arrêter d’écouter ce qu’on dit autour de nous, les biens pensant.
Je n’ai pas fait le choix d’allaiter pour qu’on dise de moi que j’étais une mère parfaite, mais parce qu’il est naturel.

L’article a été rédigé à chaud après une publication il y a quelques mois, mais j’ai décidé de le publier cette semaine à l’occasion de la semaine mondiale de l’allaitement maternel.
(Photos à 1 mois – 8 mois – 13 mois – 17 mois)
selectionhellocoton
abientot0029

5 réflexions sur “Pourquoi j’ai choisi l’allaitement”

  1. Pareil que toi, allaiter m’a paru l’évidence, le plus naturel (mais i pas si simple au début !!), c’est fou qu’on en vienne à parler de choix pour l’allaitement quand on y pense. Bref, comme toi, je réponds systématiquement qu’il faut avoir les bonnes informations avant de faire son choix en pleine conscience. La désinformation, c’est vraiment une plaie, même à la maternité, le personnel ne tient pas le même discours suivant sur qui on tombe …

  2. eh bien moi je n’ai pas allaité, j’ai essayé pour faire plaisir à mon mari, mais je détestais ça, ça me stressait complétement de mettre bébé au sein, du coup il ne tetait pas bien et je n’ai jamais eu de montée de lait….

    Mais je respecte totalement les femmes qui allaitent, je trouve ça très beau et ça ne me répugne en aucune mesure.

    bisous

  3. C’est avec un sentiment de déception et de culpabilité que je lis cet article. On vient de m’apprendre que pour mon deuxième j’accoucherais de nouveau prématurément. J’avais tout misé sur l’allaitement comme pour me déculpabiliser de ne pas avoir pu faire en sorte de nourrir le premier naturellement… Et voila…. Ce sera surement pareil pour son petit frère. Déçue mais bon … Que c’est beau l’allaitement …

  4. Si c’est réellement ton souhait, je pense qu’il faudrait que tu te rapproches d’une conseillère en lactation qui saura te guider. Ce sera beaucoup de travail, parce qu’il faudra d’abord tirer ton lait, gérer avec des sondes, mais saches que même si l’équipe hospitalière te diras le contraire, l’allaitement avec ton bébé prématuré, le peau à peau, sera meilleur pour lui.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page