Le coton-tige écolo, ça vous parle ?

Comme un bon nombre d’objets en plastique à usage unique, le coton-tige jetable est interdit à la vente sur le territoire français depuis le 1er janvier 2020. Fort heureusement pour les personnes qui ne peuvent pas s’en passer et pour le bien-être de la planète, des alternatives plus écologiques existent.

Le coton-tige en bambou

Vous ne pouvez pas vous passer de coton-tige pour prendre soin de vos oreilles ? Rassurez-vous, ce sont uniquement les bâtonnets ouatés qui ont disparu du commerce. D’autres variantes en matériaux plus écologiques et plus durables sont proposées à la vente. C’est le cas notamment des cotons-tiges en bambou. Disponibles sur le site de Sans Déchet, ces cotons-tiges écolos ont l’avantage d’être 100 % biodégradables et ne contiennent aucun produit chimique. En effet, ils sont fabriqués uniquement à partir de bambou et de coton. Ils sont même conditionnés dans des boîtes en fibres de bambou.

Si ce type de coton-tige reste jetable, ils se dégradent toutefois rapidement. Si malgré toutes les précautions des utilisateurs éco-responsables, ils arrivent sur les plages et dans l’océan, leur dégradation ne donnera lieu à aucun produit nocif. Une fois imbibées d’eau, les tiges en bambou se transforment en papier mâché, ce qui n’entraînera aucune perforation si jamais ils sont ingérés par des animaux marins.

Le coton-tige lavable

C’est une solution de choix si vous voulez vous curer les oreilles tout en réduisant vos déchets et ainsi limiter votre impact sur l’environnement. Souvent fabriqués avec le silicone utilisé dans le domaine médical, ces cotons-tiges sont lavables à l’eau claire et au savon et peuvent être réutilisés jusqu’à un millier de fois. La durée dépend toutefois de chaque fabricant et de l’usage que vous en faites.

Si ce produit est excellent pour la planète (notez que le silicone se recycle), il fait également beaucoup de bien à ses utilisateurs. En effet, ils ont l’avantage d’être plus doux que les cotons-tiges en plastique. Ils sont également meilleurs par la peau. Par ailleurs, ils sont aussi plus solides, sans être plus lourds. Il faut toutefois faire attention aux produits que vous choisissez, car l’usage de certains peut ne pas convenir aux bébés et aux enfants en bas âge.

L’oriculi

Originaire du Japon, l’oriculi est un cure-oreilles personnalisé en bambou qui se présente sous forme de tige, avec un embout légèrement incurvé. On y trouve même des vendeurs ambulants de cure-oreilles sculptés sur mesure ! Cependant, un certain nombre de fabricants proposent également des modèles en métal.

Réutilisable à l’infini, il s’impose comme une alternative à la fois écologique et économique aux cotons-tiges en plastique. Après toute utilisation, il vous suffit de le laver à l’eau et au savon, de le sécher et de le conserver dans un endroit sec pour optimiser sa durée de vie.

Facile à utiliser, il permet de nettoyer efficacement l’extérieur et l’entrée du conduit auditif. Et ce, sans créer de bouchons de cérumen dans les oreilles – ce qui peut être le cas avec une mauvaise utilisation des cotons-tiges classiques – ni de lésions. Même si l’idée de nettoyer en profondeur vos oreilles est très tentante, il ne faut en aucun cas introduire l’oriculi dans le conduit auditif.

Article Sponsorisé
Envie de collaborer ? Contactez-moi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

Rejoins le programme « membre premium » et accède à des fichiers exclusifs pour 1 € par mois !