Comment choisir une couette adaptée pour l’été ?

En été, il est souvent difficile de trouver le sommeil avec la chaleur. On a tendance à se séparer de la couette et pourtant, il est déconseillé de ne pas se couvrir la nuit. L’idéal est de trouver LA couette qui rendra vos nuits d’été plus douces et plus agréables. Quels sont les critères à prendre en compte ?

Quel garnissage pour sa couette d’été ?

La nature du garnissage est prépondérante dans le choix d’une couette d’été. Les matériaux utilisés doivent être « respirants » pour permettre une bonne circulation de l’air. Le duvet de canard par exemple est un garnissage naturellement respirant, haut de gamme. Les qualités intrinsèques de ce type de duvet sont les suivantes : respirabilité, thermorégulation et anti-acarien. Naturel, léger et considéré comme luxueux, il garantira une couette d’été de qualité. Pour en savoir plus, rendez-vous chez des professionnels de la literie qui sauront vous conseiller. De par sa légèreté, la couette d’été en duvet de canard aura donc un beau gonflant et un toucher doux et voluptueux. Choisissez-la avec une belle retombée pour éviter de vous découvrir pendant la nuit. Les duvets naturels sont conseillés aux personnes ayant des problèmes respiratoires ou développant des allergies.

Le duvet d’oie quant à lui est le must du must en termes de garnissage, il est plus gonflant et plus chaud que le duvet de canard, du fait qu’à taille adulte, l’oie est plus grande que le canard. Le grammage par m² des couettes en duvet d’oie peut être inférieur à celui du canard, mais la chaleur de ces dernières sera équivalente. Cela se ressent sur le prix puisque les garnissages en duvet d’oie sont plus onéreux que les garnissages en duvet de canard.

La couette garnie de coton est un classique tout à fait adapté pour l’été. Bien qu’elle soit un peu plus lourde que celle en duvet, elle est respirante et garantit un confort optimal à son utilisateur. Le coton offre un brin de fraîcheur durant les nuits caniculaires. La couette en coton, contrairement au duvet naturel, passe parfaitement au lave-linge.

Enfin, les couettes synthétiques sont certes moins chères que les couettes naturelles, mais elles ont une durée de vie bien moindre. L’avantage des couettes synthétiques est qu’elles sont lavables à haute température, ce qui ne laissera aucune chance aux acariens. Notez toutefois que le duvet haut de gamme est naturellement anti-acariens.

Quel grammage pour d’agréables nuits d’été ?

Dans le jargon de la literie, le grammage désigne la densité de la couette. Il détermine son volume et sa valeur thermique. Plus le grammage est élevé, plus la couette est lourde et chaude. Il va sans dire qu’en été, on veut de la fraîcheur et de la légèreté. On préférera ainsi une couette peu épaisse pour éviter la transpiration et pour une bonne aisance au niveau des mouvements nocturnes. En règle générale, le grammage optimal pour une couette d’été haut de gamme est inférieur ou égal à 200g/m2.

Et si on optait pour une couette 4 saisons ?

Si pour des soucis de praticité vous ne souhaitez utiliser qu’une couette tout au long de l’année, pensez à la couette toutes saisons. Comme son nom l’indique, ce type de couette est adaptée aussi bien aux belles saisons qu’à l’hiver. Composée de deux parties, l’une fine et l’autre plus épais, elle s’adapte parfaitement aux variations de température.

Article Sponsorisé
Envie de collaborer ? Contactez-moi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page