J’ai 10 mois

10 mois, ce qui signifie, tellement proche de la première année, et pourtant, il reste mon tout petit. Etrangement, je ne le vois pas grandir, il reste mon tout petit, mon nouveau né. Certainement l’effet « dernier bébé » qu’on ne veut pas voir grandir. Je le vois encore, mon tout petit, au creux de mes bras, en train de téter, il tête toujours autant, il tête toujours pareil, allongé, en mode câlin dans mes bras, le regard profond et la tête endormie. Endormie de tous les soucis, endormie de tous les tracas, de l’angoisse et de la peur qu’il peut ressentir. Toutes ces émotions qui l’assaillent désormais, lui, cet être à part entière.
Il n’y a pas si longtemps, peut être un peu quand même, il était au creux de mon ventre, il bougeait un peu, légèrement, tellement calme et doux. Il l’est aujourd’hui, bien plus qu’Alice, mais avec un sacré caractère, il râle, beaucoup, énormément, il serre ses petits poings et il râle. Parce qu’il voudrait bien marcher mais que ses pieds ne répondent pas à ses attentes, parce qu’il aimerait bien attraper la télécommande, mais qu’elle est trop loin. Il râle parce qu’il voudrait un peu plus de viande, celle qui se trouve dans l’assiette d’Alice ou de papa, parce qu’il voudrait bien un peu de chocolat ou de gâteaux bien sucrés, mais qu’on ne lui donne pas encore le droit. Il est calme et doux, très câlin, très bras, très amoureux. On le voit dans son regard quand il nous fixe, on le voit dans ses gestes, ses câlins à répétition, il nous aime de tout son coeur, comme on l’aime.
Il a 10 mois aujourd’hui, mon tout petit, il évolue énormément, je le voyais encore nouveau né mais je le vois, il aimerait beaucoup apprendre à marcher, il aimerait beaucoup papoter, il aimerait beaucoup grandir, mais il n’y arrive pas encore tout à fait, c’est l’histoire de quelques jours, comme les « papa » et les « mama » qui sortent de sa bouche, ils sont sortis, comme ça, un jour, après plusieurs vocalisent. Je le voyais moins rapide que sa soeur, il s’assoit pourtant depuis plusieurs mois maintenant et à 10 mois, il essaie de se lâcher pour avancer, il nous a surpris, ce dimanche matin, quand il a voulu se lancer, sans avoir le moindre équilibre. Alors il a fini par serrer ses petits poings, il a fini par râler un coup et essayer, encore, avant de s’assoir au sol et d’y aller, en rampant.
Elio a 10 mois, Elio est un petit coquin, il charme tout le monde avec ses petits sourires, parfois, il a peur, alors il me regarde, et me fixe, il essaie de deviner mes pensées, je souris parfois aux gens que je n’aime pas, mais il le sent, alors il se niche dans mon cou et attends qu’ils passent leur chemin. Il fait des « bisous », il claque ses lèvres, à longtemps de journée, quand il me regarde, quand il regarde son papa, il est très aimant, vraiment.

Elio a 10 mois aujourd’hui.





13 réflexions sur “J’ai 10 mois”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page