Trois petits pas

Il n’a pas tout à fait quinze mois et pourtant je le sens au creux de mon ventre. La douceur et la délicatesse de ses mouvements, je rêve secrètement de lui, chaque jour qui nous rapproche de notre rencontre. Il vient poser son dos tout contre ma main, d’une légère caresse il me tire un sourire d’émotion, un cri de joie et je recommence, encore et encore, le regard dans le vague. Il nous a fallu un peu plus de 9 mois pour nous rencontrer, pour l’entendre pousser son premier cri et pour croiser son regard, il nous a fallu 9 mois pour apprendre à nous connaitre et pour nous rencontrer, pour de vrai, pour faire toute notre vie ensemble, lui et moi, lui et eux, nous. Nous sommes quatre mais en cet instant, nos yeux sont rivés sur lui, un clignement d’oeil et le voilà qui s’élance, seul, face au monde, sûr de lui, rempli de l’amour et de la confiance que nous lui avons donné.
Il sourit à la vie, il sourit à celle vers laquelle il se dirige, de son petit tout petit pas. Trois petits pas sur le sol chaud de cette journée d’été. Dans une petite semaine, il fêtera son quinzième mois, il s’éloigne de plus en plus de ce moment où nous n’étions que deux. Il est encore un peu accroché à moi, et pourtant, il a lâché ma main pour s’envoler, seul, droit devant.

Aujourd’hui, il a marché, pour la première fois, remplie de toute la confiance qu’il lui manquait ces dernières semaines, il s’est lâché, il s’est avancé, ce petit sourire aux lèvres, ses yeux brillants de fierté sous nos cris d’admirations, sous nos exclamations de joie. Du haut de ses presque quinze mois, Elio a fait trois petits pas. Trois petits pas et puis quatre, et puis toute une mêlée.

C’était le 7 Aout 2015 – Séance photo réalisée le 18 Aout 2015


4 réflexions sur “Trois petits pas”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page