Lors de mon projet 10/10 d’Avril dernier, je vous montrais mes petites plantes, mes plants, mes nouveaux bébés. Depuis, j’ai pu m’essayer aux boutures et certaines ont pris, alors j’avais envie de vous partager mon petit côté « green life » qui est entré dans ma vie dernièrement. Je vous parlerais de mon potager, mais il faudra attendre encore un peu puisqu’aujourd’hui je reviens avec les boutures et vous expliquer comment j’ai pu m’y prendre.

Je me suis prise d’une énorme passion pour les plantes : j’en voulais depuis des années, je voulais avoir la main verte mais nous étions dans une trop petite maison, nous avions un chat dévoreur de plante et surtout : pas assez de lumière. Tout cela a changé dans notre nouvelle maison et je suis heureuse de pouvoir tester des petites choses et voir que mes plantes se sentent bien à la maison : je rêve d’une maison « jungle ».

C’est la première succulente que j’ai eu et la première que j’ai bouturé. Acheté il y a quelques années maintenant chez IKEA, cette petite Portulacaria s’est énormément développée d’elle même. Alors je n’ai pas eu peur de casser une jeune branche au niveau d’un noeud. Je l’ai directement planté pour voir si elle prenait et c’était le cas, elle a fait assez rapidement des petites racines et pousse d’ailleurs pleinement dans un plus grand pot (peut être une erreur parce qu’elle se développe moins vite maintenant qu’elle a de l’espace).

Je me suis laissée séduite par la facilité déconcertante à créer une bouture alors forcément, le printemps arrivant, je me suis essayée avec une toute nouvelle bouture. Cette fois, j’ai trouvé de tous petits pots pour planter ma première bouture. Elle est à la fenêtre et dispose d’autant de lumière qu’elle souhaite.

Je sais qu’il est également possible de créer une bouture avec une feuille, je n’ai pas encore testé mais ce sera un petit défi pour moi aussi ! J’aime vraiment beaucoup cette plante et ce qu’elle devient plus tard.

Cette plante est une plante que j’ai eu l’année dernière pour la fête des mères. La plante n’a pas eu beaucoup d’espace et est montée et est devenue toute moche. En hauteur, elle a redonné une petite fleur comme celle du haut que je me suis empressée d’essayer de replanter ailleurs. Comme la première, elle a fait des racines et pousse désormais comme une grande, pour redevenir toute jolie.

Je me suis dis que j’allais essayer de tailler la plante ou d’en faire quelque chose, et puis j’ai cassé deux feuilles et l’ai laissé comme ça : qu’elle ne fut pas ma surprise de voir des racines apparaitre sur les feuilles et surtout : les deux petites fleurs que vous voyez dans le bas du pot. Comme la première je me suis dis « qui ne tente rien n’a rien » et ai donc planté mes deux autres boutures.

J’ai décidé de les mettre toutes les trois dans le même pots, parce que je n’en avais pas de petits à l’époque. Je vais les laisser grandir mais comme la première : la bouture est un jeu d’enfant !

Et puis, la petite dernière arrivée : ma sublime Pilea ! Elle se sent tellement bien à la maison que j’ai pu apercevoir, à travers ses feuillages un rejet. Ce petit rejet là.

Pour bouturer une Pilea, il suffit de récupérer le rejet et de le replanter tout simplement. Je l’ai un peu abimé en le récupérant et espère en avoir une petite plante en plus parce que vraiment, j’aime cette plante verte !

Ma grande Pilea me donne déjà de nouveaux rejets mais je pense attendre un peu avant de les bouturer et les planter ailleurs, qu’ils soient plus forts que celui ci et qu’ils puissent être retiré sans risquer de les abimer.

En cherchant sur le net, j’ai trouvé ce superbe article de chez Morganours sur la bouture de la Pilea et je sais que vous pourrez vous aider aussi de l’article de Mint and Paper sur le sujet

Voilà mes trois plantes favorites et celles que j’ai réussi à bouturer, je n’ai pas vraiment tester les autres. J’espère que mes petites astuces vous seront utiles, je vous reviendrais certainement dans un article plus complet sur chaque plante plus tard, si ça vous intéresse !

9 thoughts on “Mes premières boutures de plantes”

  1. Je suis dans la situation que tu connaissais avant: envie de plantes mais maison qui ne s’y prête pas, pas assez lumineuse.
    Je place de grands espoirs dans la maison que nous sommes en train de faire construire avec de grandes baies vitrées et où nous devrions nous installer à l’automne. Alors je viendrai revoir tes articles jardinage pour m’inspirer et trouver des astuces ^^
    Au passage, comme toujours, j’adore tes photos! 😉

  2. Oh la la mais je n’y avais même pas pensé !
    Je pense qu’on va refleurir la maisons et le balcon !
    J’attends quand même le soleil pour faire ça dehors parce qu’avec les enfants…
    Bonne journée 🙂

  3. Super!!! Cest motivant de voir ces bébés prendre vie et grandir!!
    Je suis comme toi : envie de pleins de plantes dans la maison et d’un petit potager dans le jardin.
    Par contre, j’étais du genre à dire « je n’ai pas la main verte » ….expression que je n’aime pas! Si on a envie de s y intéresser, on peut le faire! Avant, toute plante verte mourrait avec moi mais parce que je n’y faisais pas attention, Ca ne m’intéressais pas…maintenant je suis motivée, je vais les suivre de près
    Tu nous montrera la suite j’espère!

  4. Coucou,

    Elles sont très belles tes boutures ! De mon côté, je suis une grande fan des succulentes, mais j’espère ne pas les faire mourir ! Rigole pas, j’ai bien réussi à tuer un de mes cactus, je l’avais trop arrosé !

    Belle soirée,

    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

  5. Plume & Picoti

    Je comprends pour avoir tuer des plantes jugées « non crevables » ahah !
    Mais finalement les plantes, il ne faut jamais trop les arroser 😀 Juste beaucoup de lumière et un peu d’eau suffit

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.