Ciao Bella – Mélinda Schilge

Informations

AUTEUR : Mélinda Schilge
COLLECTION : Roman Contemporain / Auto-Auteur
NOMBRE DE PAGES : 127 pages

RESUME : Ingénieur, Benjamin se révèle incapable de réagir à un projet visant à déverser des drones autonomes au cœur des villes. Il pressent que le programme est un danger pour les populations, même si l’engin doit bénéficier de son propre réseau ; il manque cependant de courage depuis le suicide de sa tante. Et son enthousiasme d’expatrié passionné a pris fin en Afghanistan où il a appris à ses dépens qu’un esprit malveillant peut transformer le drone en arme. Il lui faudra rencontrer Stella, une fillette handicapée, pour recouvrer l’envie de se battre.

Mais les intérêts de Buleo, son entreprise, l’ambition du ministre des transports, et de Tanya, sublime arriviste en charge de la communication du projet, sont autant d’obstacles à franchir, et les stratagèmes qu’il imagine ne suffisent pas à ébranler une machinerie bien huilée, soi-disant au service de tous. Finalement, la dangerosité de ce concept révolutionnaire se révèle enfin au grand jour quand Benjamin décide de dénoncer l’horreur du drame qu’il a vécu, quitte à risquer une mise en examen par la Cour Pénale Internationale. Ses aveux vont par ailleurs réveiller des blessures enfouies dans la mémoire des Afghans, en particulier celles de la famille Khan, réfugiée en France depuis plus de vingt ans…

Ce combat va permettre à Benjamin de sortir de son apathie et de se donner un nouvel avenir tout en retrouvant ses origines, sans renier pour autant son engouement pour son métier.

Ciao Bella - mon avis

Mon premier roman de chroniqueuse de la librairie des jeunes pousses, une librairie en ligne spécialisée dans les livres auto-édités qui propose un grand nombre de Ebooks et livres papiers, pour moi l’occasion de découvrir des auteurs auto-édités et de vous les faire découvrir via ces articles. Ciao Bella : La vie l’emportera de Melinda Schilge est donc mon premier roman chez eux que j’ai choisi de découvrir sans regret !

 

On ne plaisante pas avec des jouets qui deviennent des armes.

On se plonge dans l’univers de Benjamin, inventeur issu d’un milieu pauvre et romantique à souhait. Un brin sensible, il se laisse tourmenter par son passé et une culpabilité bien présente entre famille, progrès et choix. On découvre, en lisant ce livre, un univers que l’on ne connait pas forcément, en tout cas, ce fut le cas pour moi : celui de la technologie, de l’invention et plus précisément des drones, un sujet très précis mais pourtant totalement d’actualité. 

 

A cet endroit s’arrêtait ses rêves. (…)
Et lui, l’ingénieur, il avait gardé le silence.
La peur.
La honte.

On se plonge dans une histoire bien écrite, une dynamique qui m’a beaucoup plu, une fluidité des mots que j’apprécie et qui fait qu’on lit assez rapidement le livre, même si j’ai eu du mal au début à me plonger dans l’univers particulier de Benjamin. Finalement, au fil de la lecture, on découvre un univers riche en thématiques : famille, technologies, amitié, valeurs. On lira ici un roman qui ouvre sur une réflexion politique et sur le progrès technologique que je vous recommande totalement ! 

L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ? 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page