Trois. C’est le nombre de jours où ils sont partis, à quelques kilomètres de moi. Ca n’a duré que trois petits jours pourtant, j’ai pu faire énormément de choses, loin de moi l’idée de leurs bêtises, de les occuper ou de devoir être H24 leur maman. J’ai pu prendre du temps pour moi, j’ai pu vivre des journées complètes et intenses et surtout, j’ai pu les retrouver, trois petits jours plus tard.

Trois petits jours, et ils étaient tellement différents, couper avec eux m’a mis en évidence chaque centimètre gagné au cours de ces derniers mois : ils avaient grandis, ils avaient changé, tous les deux, ils n’étaient plus pareils … Elio parle beaucoup mieux que je ne le pensais, restée dans notre moule familiale, il a fallu trois petits jours de coupure pour que je m’en rende compte. Alice aussi à vrai dire, elle s’était amélioré sur certains point du langage mais surtout : elle est devenue immense.

trois-petits-jours

Je suis avec eux chaque jour, chaque heure presque, je les vois grandir mais les garde surtout tout contre moi, avec cette peur qu’ils m’échappent .. Ils sont revenus avec une odeur différente sur eux, ils sont revenus avec des centimètres en plus, de l’autonomie et surtout des étoiles plein les yeux de revenir à la maison et de retrouver mes bras.

La dernière fois où j’ai eu cet effet, c’est quand Elio est né et que j’ai re-découvert ma fille, qui était devenue grande soeur : elle avait changé. Les traits de son visage n’étaient plus ceux que je pensais voir, elle était devenue une grande fille.

Je porte sur eux un regard de maman, et comme la pub Ikea, je les vois tels que je veux les voir : de petits enfants. Pourtant, ils grandissent et je suis obligée de m’en rendre compte, quand ils partent loin de moi trois petits jours.

 

 

 

 

4 thoughts on “Trois petits jours sans eux”

  1. C’est souvent avec ces petites coupures qu’on prend le recul nécessaire pour voir les petits changements qui nous échappent au quotidien (comme par exemple la nounou, qui s’extasie à chaque retour de vacances sur les énormes changements vus en seulement quelques jours!). On se ressource, et en plus on les voit grandir. Alors ce genre de petites pauses, c’est essentiel!

  2. Comme c’est joli. Ca me donnerait presque envie de me débarrasser des miens pour trois jours XD
    Je me reconnais bien dans le sentiment de l’enfant qui grandit d’un coup à la naissance du deuxième, c’est ce qui est en train de se passer chez moi. Je détaille mon grand bébé sous toutes les coutures, je trouve ses mains tellement grandes, on m’avait pourtant prévenue.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.