Ils ne sont pas encore nés et pourtant, tu sais exactement comment tu seras avec eux : tu reproduiras – ou ne reproduiras pas – ce que tu as vécu enfant, tu joueras et tout ton temps tu leur donnera, à eux et uniquement à eux. C’est pour ça que tu choisis de devenir mère au foyer – parce que c’est un choix, mais j’y reviendrais plus tard – quand ton premier enfant porte le bout de son nez. Du temps, tu en as moins pour la maison et les autres tu écoutes tout spécialement : il ne faut pas trop en faire, pour eux, sinon ils risquent quoi au fait?

Le deuxième est arrivé plus vite encore que tu ne le pensais et à toi la vie de famille, trop désordonnée. Les choses que tu pensais faire, tu ne les fais finalement pas vraiment .. La peinture tous les mercredis tu l’évites, parce que passer 3H à préparer et à ranger pour deux coups de pinceau, ça te saoule. La pâte à modeler tu la sors et tu finis par la planquer et les enfants devant la TV tu mettras, un peu, beaucoup, parfois, jamais : cela dépends des jours.

Et puis, la vie de famille, de femme, de la maison t’appelles et les horaires d’école aussi : ô ceux là ne me plaisent pas .. HUIT, c’est le nombre de trajets que tu fais par jours, pour amener et récupérer ta progéniture, les horaires sont courts, parce qu’il a fallu caser un mercredi matin en plus .. Tu n’as le temps de rien faire chez toi et tu deviens « LA MAUVAISE MERE » parce qu’un midi, ton téléphone sonne : la maitresse est au bout du fil, tu as oublié de venir chercher ta fille. Perdue dans ton boulot, dans tes comptes, dans les mille choses que tu as à faire, tu as oublié l’heure – tu n’as pas entendu ton téléphone sonner ou tu as même peut être, par automatisme, appuyer sur le bouton pour l’éteindre et a continué ce que tu faisais, parce que tu cours après le temps.

A ce jour, tu deviens la véritable mauvaise mère, parce que maintenant, en plus de ne pas savoir quoi faire certains jours, en plus de les claquer parfois devant la télévision pour pouvoir passer un coup d’aspirateur tranquille ou de passer quelques heures dans tes comptes, tu finis par oublier tes enfants deux heures après les avoir déposés.

Ce jour là, je suis devenue la mauvaise mère, à mes yeux, parce que j’ai fais passer mes enfants de trop nombreuses fois après tout le travail et les soucis que j’avais certains jours … Parce que pour moi, ils devaient passer avant tout et que j’ai fini par ne plus savoir où donner de la tête, envelopper dans une espèce de boucle sans fin de travail, de travaux, d’envies … J’aurais pu rebondir sur le fait d’être mère au foyer et esclave de tout ça, mais j’y reviendrais, plus tard peut être …

10 thoughts on “La mauvaise mère”

  1. Tu n’es pas une mauvaise mère. Tu es mère c’est tout. Il n’y a pas de mauvais parent. Tu dois comprendre que tu fais de ton mieux, et accepté que tu ne peux pas être toujours partout.
    Je ne sais pas ce que tu as ressenti le jour où tu as oublié ta fille, mais vaut mieux en rire non ? J’ai une amie à qui c’est arrivé le mercredi .. j’ai dédramatiser après tout c’est pas si grave ça arrive elle était pas seule et perdue elle était à l’école entourée d’adulte. Donc je ne sais pas ce que ça fait mais pendant longtemps je me suis sentie surchargée débordée l’impression que rien n’allait et puis j’ai pris sur moi, changer la maison, desemconbrer et tout bien dans ma maison bien dans ma tête et voilà. Je ne vis plus vis à vis du regard des autres parce qu’ils ont tendance à à te rappeler que tu n’es rien et tes erreur plus que tes victoire..
    J’accepte tout ca en me rappelant que je reviens de loin. On a le droit de ne pas être parfaite en tant que mère, même au foyer, le droit d’avoir des périodes plus difficile.. Je te rassure. Et crois moi je suis loin d’être parfaite moi .. mais qui l’est réellement ?

  2. Plume & Picoti

    J’ai écris l’article un peu à chaud, ça s’est passé il y a quelques semaines et c’est vrai que pour moi, c’est « le truc de plus » qui fait que je me sens mauvaise dans mon rôle de mère … Je pense qu’il faut que j’accepte que oui, je suis au foyer, mais que oui, parfois, j’ai besoin d’être moi avant tout 🙂

  3. ton article m’a bien plu, j’aime les personnes qui montrent leur faille ca les rends d’autant plus attendrissant, car reconnaissons le Personne n’est parfait, moi la première, et il nous est tous arrivé un jour où nous n’avons pas assuré avec nos marmots! après je pense qu’ils font vraiment la part des choses et qu’ils ressentent avant tout l’ Amour qu’on leur porte, allez je t’encourage et te soutiens dans cette grande aventure de parent…!

  4. Plume & Picoti

    Merci 🙂 Je pense qu’il était essentiel pour moi de le poser quelque part et puis, partager ses humeurs de maman aide aussi à se sentir moins seule dans ces petites péripéties. Je suis aussi certaine qu’Alice ne s’en souvient pas, elle n’était absolument pas traumatisé et trouvait ça cool, de piquer les chips du fils de la maitresse

  5. Je ne suis pas maman, mais je pense qu’on a toutes de mauvais moments à passer et qu’on est pas parfaites alors oui on fait des erreurs, mais de là à dire que tu es une mauvaise mère c’est blessant envers toi même je trouve :/ Pour tes enfants tu seras toujours la meilleure mère du monde, même en faisant des erreurs de temps en temps parce que tu les aime <3

  6. Plume & Picoti

    C’est ça, on fait toutes des erreurs et c’est ça, être parent. Je ne me sens aujourd’hui pas plus mauvaise mère qu’une autre 🙂 J’avais écris cet article à chaud, avec des mots durs pour moi même 🙂 Mais c’est aussi ça, partager ses humeurs de maman, de rendre compte qu’on n’est pas seule !

  7. coucou !
    un joli petit billet humeur, pour ma part je n’ai pas d’enfant mais mon papa un jour m’a oublié à l’école. Comme toi il a surement éteint machinalement le réveil et travaillant de nuit il s’est rendormi. Au final je n’ai pas été traumatisé et mon papa est un excellent papa. Alors franchement je te le dis, ça ne fait pas de toi une mauvaise mère d’avoir oublié tes enfants à l’école vraiment pas ! D’ailleurs on voit ta fille très épanouie sur les photos ! Courage <3

    Julie – Comme on est

  8. Plume & Picoti

    Je crois qu’Alice a déjà oublié, et puis elle trouvait ça cool, elle n’a pas eu peur et était presque déçue que je vienne la chercher, elle était privilégiée, dans la salle des profs, avec sa maitresse à manger des chips 😛
    Sur le moment, je me suis sentie mauvaise mère, c’est passé .. Aussi aux yeux des autres que je croisais alors que ce n’était plus vraiment l’heure 😛

  9. Ton article m’a fortement interpelé … Je pense qu’on a toutes nos failles en tant que maman, ma mère m’a déjà oublié à un cours de natation (pendant que j’étais en cours elle faisait le marché avec ma grand-mère) quand j’étais petite 😀 Pourtant j’ai une maman en or , et je sais qu’elle ferai tout pour mon frère et moi 🙂

  10. Plume & Picoti

    Je pense que c’était mon sentiment sur le moment et que c’est passé 🙂 Je me suis sentie vraiment mal .. Et puis au regard des autres, tu le vois aussi, du genre « pourquoi elle vient 30 minutes après tout le monde en courant comme une folle? » ..

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.