Et pourquoi on n’aurait pas le droit ?

Je vois fleurir beaucoup d’articles, sur la blogosphère parentale, des fratries de deux filles, deux garçons, parfois plus … Les gens se mêlent de leur vie en imposant un énième enfant, même s’ils ne veulent pas, pour avoir « enfin » la petite fille ou le petit garçon qu’il « manquerait » à la fratrie. Nous n’avons pas ce soucis, nous avons une fille, un garçon.

Alors ici, un autre schéma s’impose : nous n’avons PAS le droit à un autre enfant, clairement. Quand Elio est né, on nous a rabâché des milliers de fois qu’avec son arrivée, c’était bien, il était là, le garçon, nous n’avions plus besoin de faire d’enfants. A croire que nous n’avons le droit de procréer que pour donner un fils à monsieur et pourquoi pas, une petite fille pour venir clôturer la famille et faire plaisir à madame qui ne verrait que par du rose.

Je me souviens, des regards plein de pitié des gens quand Elio devait être une fille, je me souviens, des gens heureux qui s’en sont suivis – souvent les mêmes –  quand finalement nous avions « quand même » notre petit garçon : celui qui viendrait clôturer notre famille. Alors, pendant un temps certain, nous nous sommes convaincus que nous étions au complet, nous nous sommes convaincus que ça ne valait pas le coup, de nous écouter et finalement, nous avions fini par nous dire que les gens ne seraient pas contents pour nous, si nous avions un autre enfant, alors, nous nous étions presque résignés : parce que nous n’étions pas franchement prêts à accueillir les remarques désagréables.

Et puis, clairement, qui sont ces gens pour décider à notre place, qui sont ces gens pour dire comment une famille doit être composée : combien de membres fait qu’une famille est au complet : ou non ! Un jour, je me suis dis, nous nous sommes dis, que notre vie était la notre justement, que les « on dit » et les autres bien pensants n’étaient pas là pour nous et qu’un jour, si nous le voulions : nous serions un de plus.

[list style= »style6″][li]Bracelet Ava Women [/li][/list]

Share

2 Pings & Trackbacks

  1. Pingback: Décembre, Mai et puis Avril - Plume & Picoti

  2. Pingback: L'envers du Décor #1 - Bilan de l'année 2017 - Plume & Picoti

40 Comments

  1. zazoulamesange Reply

    Beaucoup de blogueuses parlent de ces fameuses remarques sur le nombre d’enfants etc. mais j’ai la chance de n’y avoir jamais eu droit. Pourtant, on a qu’une fille et elle a déjà 4 ans, donc on pourrait nous dire : « à quand le petit frère ? » Mais rien.
    Pourtant, on pense sérieusement à un deuxième, sans avoir de préférence garçon/fille.
    En tout cas, évidemment, l’avis des autres n’a pas à influencer sur ta famille et ton désir d’enfant !

    1. Plume & Picoti Post author Reply

      Oui mais je me retrouvais pas parce qu’on leur demandait toujours « et le suivant » ahah 😀 Depuis Elio on ne me le demande jamais puisque j’ai une fille et un garçon donc .. Techniquement pas besoin d’en faire un autre : ouais ouais ouais !
      C’est hallucinant quand même le nombre de personne qui se sent obligé de commenter la vie de famille des autres 🙁

  2. Mélanie Reply

    Comme je te comprends !! Je suis enceinte d’une deuxième petite fille et je me suis pris plein de réflexion… entre les « Comme vous devez être déçus », « ah toi aussi tu sais faire que des filles, j’ai le même souci », ou le fameux « c’est pas grave ça sera pour la prochaine fois », mon calme a été particulièrement sollicité. De quel droit les gens se permettent ce genre de réflexion? J’ai de la chance je suis tombée enceinte très rapidement (15 jours) mon bébé et moi même allons très bien alors le sexe de ce merveilleux petit miracle c’était secondaire pour nous. Bien sûr mon mari a espéré un garçon surtout qu’il ne veut que 2 enfants et que ma grossesse a été très différente de la première, moi je me voyais bien avec 2 filles… mais quel bonheur quand on a su qu’on allait voir une deuxième princesse !! Maintenant a j-13 du terme, on attend impatiemment de la rencontrer!!

    1. Plume & Picoti Post author Reply

      Ah oui j’y ai eu le droit pendant quelques semaines .. Elio devait être une fille 😀 Mais étrangement j’ai beaucoup plus mal vécu les félicitations « c’est un garçon » qu’autre chose parce que je me suis dis « mais si ça avait été vraiment une fille, elle n’aurait pas été aimé alors? »
      Félicitations et pouponne bien ta deuxième petite perle <3

  3. LauraHantz Reply

    Coucou,

    Je suis assez d’accords avec toi, les gens se mêlent toujours de tout, de notre vie !

    J’ai un garçon, il va bientôt avoir 6 ans et on me rabâche sans cesse que j’en fais un enfant roi sous prétexte qu’il n’a pas de frères et soeur. C’est quand, que tu lui fais une petite soeur, l’écart va être trop grand et patati et patata !

    Je n’en veux pas d’autres pour le moment, je ne vais tout de même pas me forcer, c’est dingue ça et mon fils n’est pas malheureux !

    Belle journée,

    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    1. Plume & Picoti Post author Reply

      C’est fou ça quand même, ce besoin qu’ont les gens de se mêler de ce qui ne les regarde pas quoi !
      Et si tu avais du mal à concevoir un deuxième, ça ferait tellement mal quoi 🙁

  4. mamansurlefil Reply

    Tu as tout à fait raison… Il n’y a pas de configuration parfaite… Chaque couple, chaque famille aura la sienne propre ! Faites comme vous le sentez !

    Bonne journée

    Virginie

    1. Plume & Picoti Post author Reply

      C’est fou ça quand même, il n’y a pas de schéma type puisque de toute façon : c’est la nature qui choisi ahah ! Alors ce n’est pas une question de chance ou pas ..

  5. Ness Reply

    Oh mais moi ce genre de choses ont vraiment le dont de me mettre hors de moi. Ma soeur vient d’accoucher et tout le monde lui parle déjà de faire un second enfant… un garçon peut etre.
    Les gens aiment tellement se mêler de ce qui ne les regarde pas, et encore moi qui ne veut pas d’enfant je suis perçue comme un monstre. Et pourtant j’adore ma nièce (qui est née dimanche) mais la voir m’a encore plus conforté dans le fait que ce n’est pas pour moi mais pourtant tout le monde y va de son petit « bah tu vois ça donne envie a toi aussi!!! »
    Et j’ai même une copine à qui en est à son 3eme et à qui on a dit qu’elle devrait être contente se n’avoir que des petits gars… comme s’il fallait un héritier en 2017!
    Bah non.
    Bref moi je dis on fait ce qu’on veut et puis voilà!

    1. Plume & Picoti Post author Reply

      C’est ça! On est en 2017 les gars ! L’homme n’est pas plus important que la femme, il n’y a pas plus de chance d’avoir un garçon qu’une fille, par contre, il y a une chance d’avoir un bébé en belle santé.
      Et à savoir si on en veut ou non, ça reste notre utérus et notre vie quoi, t’as pas raté ta vie parce que tu n’as pas d’enfant –« 

  6. Fred_fredouille Reply

    Complètement d’accord , je suis maman de 3 enfants j’ai 2 garçons qui ont 18 mois d’écart puis une fille qui a 2 ans et demi que notre cadet … A l’arrivée de notre 1er enft (un garçon) tt le monde disait super , un garcon en 1er copieux patati patata … Puis ON a décider très vite qu’on voulait un 2 ième enfant et perso fille ou gars je m’en ficher je voulais un autre bébé point ! Donc 18 mois après notre ainé un deuxième petit mec bonheur est venu agrandir notre famille … Nous somme rester à 4 pensa t peu de temps car très vite mon envie d’un 3 ième bébé est arrivée lol mon chéri un peu moins du coup je lui est laisser le temps d’y réfléchir et c lui qui ma donner le feu vert … Par contre qd on a annoncer cette 3ième grossesse , ca a été la douche froide .. Nous qui étions tellement heureux on c vite rendu compte que les famille avec plus de 2 enfts étaient finalement mal vu , on a même eu droit à un  » ho c moche tu compte avorter? » Euhhhh…. Bref
    Tt ca pour dire que rien ni personne d’autre que vous devez décider si votre famille doit d’aggrandir ou non
    Ps si j’avais eu plus de moyen je n’aurais pas dit non à un pti 4 ième …

    1. Plume & Picoti Post author Reply

      C’est fou ça ! Je pense que le premier qui me sort une réflexion mal placée sur l’arrivée d’un troisième je le défonce 😛 (à la rigueur, quand tu fais un troisième pour avoir un sexe que tu n’as pas, tu à la légitimité ahah, pas quand tu as déjà les deux :D)
      On a déjà eu des réflexions (de mes beaux parents hein) sur l’arrivée d’Elio, donc « juste » un deuxième … Alors j’imagine même pas ce qu’ils pourraient sortir avec un troisième 😀 Mais je ne suis plus si gentille, je ne me laisse plus faire et si ça plait pas, bye bye, c’est NOTRE vie, nos tunes, notre façon de voir les choses. Troisième ou non.

      J’ai appris à prendre confiance en moi et en ce que je voulais tout simplement.

  7. Fred Ouistiti Reply

    Les gens sont fatiguant… j’ai accouché de mon 2eme garçon il y a 6 mois et je recommence à avoir des remarques comme après mon premier accouchement. Sauf que là, c’est « bon alors, c’est pour quand la fille ? Va falloir faire vite maintenant que t’as 40 ans »…
    Mais mêlez vous de vos fesses !

    1. Plume & Picoti Post author Reply

      C’est fou quand même ! Les gens ne peuvent pas s’occuper de leur foyer avant de regarder chez le voisin?
      Je n’ai JAMAIS eu de personnes me disant qu’il fallait que j’en fasse un autre du coup, c’est tout le contraire, même si j’en veux un troisième je ne dois pas, il n’y a pas de sens, après tout, j’ai déjà les deux (genre, on fait vraiment des enfants pour un sexe ? )

  8. uneblogueusedanslefinistere29 Reply

    Les gens pensent toujours mieux savoir sur ta propre vie. Qui sont ils pour ceci, je n’ai qu’un enfant il a 10 ans. Il est arrivé suite à un déni de grossesse à 6 mois et j’ai eu tellement de réflexion que l’envie d’un deuxième ne sais jamais fait venir. La peur surement qu’un déni se fasse et que les gens me juge ou autres.
    Seul nous savons ce que nous voulons, personne n’a à juger il n’y a pas de critères d’enfants à avoir 🙂
    Profitons déjà des nôtres comme il nous entend et après on verra pour écouter les gens 🙂

  9. Claire Rêves de fripouilles Reply

    Je te comprend !! Je suis maman de 3 filles puis d’un garçon ! Je pense que tu peux facilement imaginer les remarques que j’ai pu avoir…. enceinte de la 3eme j’ai eu droit a « encore une fille mais alors vous n’arrivez pas à faire le garcon? » Et plein d’autres du même genre… et quand enceinte de mon 4eme (et ho bonheur de tous les gens autour de nous et mon mari compris c’est un garçon!) Bon ben voilà c’est bon on a réussi à le faire ce garçon bravo donc on doit en rester là ! Parce que bon c’est bon 4 ça suffit et on a le garcon pour le papa……. non mais sérieusement ????? Quand j’étais enceinte j’avais limite envie d’avoir une fille pour embêter les gens ! J’en ai un peu marre des remarques mais on doit faire avec.

  10. Anais Reply

    Il faut s’y préparer aux remarques. On en a eu ! Jusqu’à l’incompréhension réelle : mais vous avez déjà un garçon et une fille, pourquoi un autre enfant ! ?
    Puis elle est née. Une évidence ! Et les mal pensants. … Au revoir ! (Ce fut quand même la grossesse du tri et du lâcher prise )

    1. Plume & Picoti Post author Reply

      C’est la remarque que j’attends le plus en plus « mais vous avez déjà une fille et un garçon, pourquoi un autre? » …
      Mais je pense que comme toi, ça permet de faire le vide autour de soit

  11. Picou Reply

    Bien évidemment! Il n’y a pas de modèle unique, comme de parent unique. Ce qui est beau c’est la variété, et surtout de respecter le choix des parents! cela dit tu entendras tous les sons de cloche, entre 1, 2, 3 enfants ou plus alors inutile de se culpabiliser! Et puis , au final c’est quand même à nous de gérer les enfants alors autant qu’on le décide seuls si on le peut (parce que des fois la nature s’en mêle aussi!)

  12. laetitia Reply

    Coucou,

    Dis-toi que les remarques sont là… Toujours… Quelque soit le nombre d’enfants…
    Quand mon grand avait un an et demi, on nous réclamait la petite soeur… (les autres, pas notre fils…)
    Quand c’est un p’tit frère qui a pointé le bout de son nez, on était désolés pour nous…
    Quand un second petit frère est arrivé, c’était « oh la la les pauvres »

    Et pour finir quand la Miss est venue agrandir les rangs, c’était à base de « ah enfin la fille!  »

    Et le pire dans tout ça c’est combien de fois elle entendra les réflexions des autres, genre on aurait eu une fille plus tôt, elle ne serait pas là…
    Sympa… 🙁
    Et c’est surtout très loin du compte…

    Et maintenant avec 4 enfants, on me dit « bon bah ça va maintenant, ça suffit », sauf que si je n’avais pas ce gros risque de rester sur le carreau, on se verrait bien avec un p’tit cinquième…

    C’est une décision de couple, de famille (parent-enfant), pas de la tante Huguette, ou de la voisine…

    Comme me dit l’Amoureux : On s’en fout ! 😉

  13. Wuillemier Severine Reply

    Ah oui ça je l’ai entendu… Bah vous aviez déjà garçon et fille… Puis le c était voulu ???? Et en plus j’attends des jumelles

  14. Golden Cheer Grahams Reply

    Je trouve ça fou, qu’au jour d’aujourd’hui, les gens se permettent encore de te juger sur ce genre de chose.
    Les familles sont devenues tellement différentes aujourd’hui. Et puis choisir de faire un garçon et une fille, c’est exactement de l’eugénisme !
    Ton article mérite d’être lu par ceux qui vous ont jugés !

    1. Plume & Picoti Post author Reply

      Mais c’est ça, on est en 2017, il n’y a pas besoin d’un garçon pour hériter ou que sais-je … Maintenant, même les femmes peuvent donner leur nom de famille quoi !
      Avoir un garçon et une fille, ce n’est pas le but dans la vie d’une famille et ce n’est pas pour cela que l’on fait des enfants 🙁

  15. Mam'Weena Reply

    Hum … les gens sont désagréable !!! J’aimerais bien savoir qui a décidé que la famille idéal, c’est deux enfants, un garçon puis une fille … y’a qu’à voir la difficulté pour trouver une voiture avec trois isofix (hors 3 enfants de moins de 10 ans, ça ne me semble pas illogique).
    Après l’annonce de notre deuxième garçon, j’avais une réponse coupe-chique idéal : c’est pas grave, on en veux 4 , 4 chambres, 4 enfants et même la possibilité d’une cinquième chambre
    La tête des gens, au moins, ils ne pourront pas dire qu’ils n’étaient pas prévenus

    1. Plume & Picoti Post author Reply

      Disons qu’avant, c’était un peu le cas : le gars pour hériter, la fille pour s »allier mais bon .. ça fait mille ans que ce n’est plus le cas et encore plus maintenant ! Même encore pour « perdurer le nom de famille » ça n’a plus d’importance !
      C’est ce que j’aurais dû faire mais à l’époque on avait pas la place ahah

  16. Titisse Reply

    c’est fou ça ! comme tu t’en doutes j’ai eu droit à « c’est pour quand la fille? » des millards de fois
    et quand ma puce est née « ah heureusement que c’est une fille » me hérissait grrrr
    c’est fou comme on veut faire rentrer les gens / les autres dans des moules coute que coute
    soyez 4 5 ou 6 mais soyez heureux avant tout des bisous

    1. Plume & Picoti Post author Reply

      J’imagine bien comme ça a dû être dur à entendre ! Pour l’avoir en parti vécu quand finalement Elio était un garçon, les gens étaient bien plus contents pour nous que lorsque nous leur avions annoncés une fille (et là, je parle même de nos parents respectifs). Fin si nous décidons de faire un enfant, ce n’est pas pour un sexe (et le troisième le prouvera en fait ahah)

  17. Louloutediary Reply

    De toute façon, quoi que tu dises ou fasses, tu seras toujours critiquée et on te donnera toujours des « conseils » … Faites ce qui vous plait, si vous êtes heureux avec1, 2 ou 6 enfants, qui peut décider à votre place ?
    Bon week end !
    Elsa

  18. GToch Reply

    Toujours les mêmes rengaines…
    Nous avions un garçon et une fille. Belle-Maman avait décrété que c’était PARFAIT !
    Alors lorsque le 3ème est arrivé, par surprise et très tôt… Nous avons failli la perdre **bon gré ou malgré à toi de voir ;)**
    Pourquoi Vous avez fait un 3ème, vous aviez déjà tout ?
    Depuis quand la naissance d’un enfant doit-elle être justifiée ??? Et puis c’est quoi ce TOUT ???

    Je ne te fais pas de dessin sur son état à l’annonce du quatrième 😀 😀 😀
    Pour faire l’annonce, j’ai utilisé l’image du trèfle à 4 feuilles.
    Le jour de la naissance, elle s’est empressé de me dire : Attention, un trèfle n’a QUE 4 feuilles OK !

    1. Plume & Picoti Post author Reply

      C’est un peu ça aussi, c’est plus mon beau père surement, ma belle mère le fait par derrière ahah !
      Je pense que je vais commencer à les préparer eux, d’une éventuelle nouvelle grossesse, qu’ils ne soient pas surpris et évitent les remarques désagréables que j’ai déjà eu pour « juste » le deuxième …

  19. Bébé est Arrivé Reply

    Oh ça me rappelle ma belle-mère qui m’a dit quelques jours après la naissance de ma fille de ne pas en faire un 2ème car un, c’est déjà dur à gérer…. Délicatesse quand tu nous tiens. Ou pas !

    1. Plume & Picoti Post author Reply

      C’est ce qu’on m’a sorti quand j’ai annoncé par deuxième grossesse « on est pas prêt on en a déjà assez avec un » .. Sauf que c’est moi qui les garde et gère, pas eux quoi ahah

  20. Comme on est Reply

    Coucou !
    C’est tellement vrai ! Mes parents ont eu deux filles ma soeur et moi et pendant des années on leur a dit à quand le troisième pour avoir un petit garçon ? Sauf que voilà mon père l’a toujours dit il voulait deux enfants et si possible deux filles alors pourquoi juger bon de leur dire d’en faire un troisième. Finalement mes parents ont « résisté » et nous sommes deux pour leur plus grand bonheur. Je pense sincèrement que le choix du nombre revient aux parents et pas à l’entourage !

    Julie – Comme on est

  21. Aglaia Reply

    C’est totalement ça! Quand je n’avais pas d’enfants, j’avais droit à « c’est quand que tu tombes enceinte? » Une fois que tu en as un suit: « bon, tu vas quand même lui faire un petit frère/soeur », couplé de: « vous êtes bien heureux à 3, ne vous compliquez pas plus la vie à en faire encore un » (la contradiction quand tu nous tiens). En enfin maintenant que j’ai 2 garçons, évidemment tout le monde nous dit: « allez vous allez bien réussir à nous faire une fille »… au final, tu as l’impression que quoi que tu fasses, les gens trouveront toujours quelque chose à redire…
    L’essentiel c’est d’être heureux. On peut être heureux à 3,4,5… mais ça, c’est NOTRE bonheur, pas ceux des autres 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :